Friday, February 2, 2018

A mon Louis


To my Louis

(Text in english and frenh)

Puisses tu te souvenir.
May you remember.





Je vous encourage avant de lire ce texte a lire la série suivante, « Louis XII et Anne de Bretagne » en commençant par la fin. Autrement, vous y avez également accès sur la barre de droite, l’ordre chronologique étant du dernier vers le premier.
I engage you, before reading this text, to read the following series, « Louis XII and Anne de Bretagne », starting at the end. Or else, you can also access this series on the right sidebar, the chronological order is from the last up to the first.
http://indietrendsetter.blogspot.ca/search/label/Louis%20et%20Anne





Ce jour, je commence une nouvelle série que je vais intituler Codex.
Cette série a pour but de sortir le monde de l’obscurantisme religieux dans lequel les juifs par mépris d’autres races ont plongés le monde afin de s’approprier ses richesses.
Ici, il est question d’un texte et d’une musique d’André Rieu qui me touche puisqu’il me parle. Ce texte écrit par mon prince, Louis le douzième( et le dernier), pour moi, fut retrouvé dans une abbaye, et restauré dans un but qui est celui de l’usurpation d’un pouvoir divin dont je vous parlais tantôt, celui du roi et de la reine de France, ou d’Isis et d’Osiris pour remonter plus loin dans le temps, pouvoir aussi nommé celui de la licorne et du lion, bref, pouvoir occulte. Nous verrons dans cette série, qu’occultisme et obscurantisme ne sont pas synonymes comme on a tendance a nous le laisser penser lors d'etudes moyenageuses.

http://indietrendsetter.blogspot.ca/2018/01/mon-pere-ce-heros-trahi.html

This day, I start a new series that I will title Codex.
This series’ goal is to pull the world off the religious obscurantism in which the Jews by disdain for the other races have plunged the world in, in order to take over its wealth.
In this article, it is question of a text and a music of Andre Rieu which touches me a lot, of course, it talks to me.
This text written by my prince, Louis, the twelfth (and the last) for me, was found in an abbey and restored in order to usurp the divine power I was previously telling you about, the power of the king and queen of France, or power of Isis and Osiris if we want to go further back in time, power also named power of the Unicorn and the Lion, in a word, Occult power.
We will see in this series that occultism is not synonym of obscurantism as some people would like us to think when it comes to middle age studies.

http://indietrendsetter.blogspot.ca/2018/01/mon-pere-ce-heros-trahi.html


« Of Fortuna imperatrix mundi », les paroles découvertes dans une Abbaye au 18eme siècle
« Oh fortuna, imperatrix mundi » the lyrics discovered in an Abbey in the 18th century ( English translation here : https://en.wikipedia.org/wiki/O_Fortuna )






Oh fortuna, imperatrix mundi

O Fortuna
velut luna
statu variabilis,
semper crescis
aut decrescis;
vita detestabilis
nunc obdurat
et tunc curat
ludo mentis aciem,
egestatem,
potestatem
dissolvit ut glaciem.

Sors immanis
et inanis,
rota tu volubilis,
status malus,
vana salus
semper dissolubilis,
obumbrata
et velata
michi quoque niteris;
nunc per ludum
dorsum nudum
fero tui sceleris.

Sors salutis
et virtutis
michi nunc contraria,
est affectus
et defectus
semper in angaria.
Hac in hora
sine mora
corde pulsum tangite;
quod per sortem
sternit fortem,
mecum omnes plangite!
Ô fortune,
comme la lune
changeante en ses phases,
toujours tu crois
et tu décrois ;
vie détestable.
Tantôt la fortune oppresse,
tantôt elle avive,
par le jeu, l’acuité de l’esprit,
et la pauvreté
ou la puissance
elle les dissout comme la glace.

Sort cruel
et vain,
tu es une roue qui tourne,
une base instable,
un salut trompeur,
qui peut se briser à tout instant.
Quoique dissimulée
et voilée
tu pèses aussi sur ma tête ;
C’est cause de tes jeux criminels
qu’à présent
mon dos est nu.

La chance
et le succès
me sont maintenant contraires,
mes désirs
et mes refus
se heurtent à ta tyrannie.
À cette heure
sans délai,
touchez les cordes de vos instruments ;
et déplorez tous avec moi
que le sort
accable un héros.

Ce poème est en réalité la suite d’un poème de Guillaume de Machaut ( mon prince Louis XII en réalité) dont je vous ai parlé plus tôt dans ma série sur Anne de Bretagne et Louis douze, et que des juifs se sont appropriés comme ils savent s’approprier ce qui nous appartient : Impunément.

This poem is in reality the continuation of another poem by Guillaume de Machaut ( in reality my prince, Louis XII) as I told you earlier in my series on Louis XII and Anne de Bretagne, and that the Jews have stolen like they know how to still what does not belong to them : with impunity.







Douce dame jolie que mon prince m’écrivît.
« Douce dame jolie that my prince wrote for me. ( english translation here : https://en.wikipedia.org/wiki/Douce_Dame_Jolie )


Français original
Français moderne
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour dieu ne pensés mie
Que nulle ait signorie
Seur moy fors vous seulement.
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour (l’amour de) Dieu, ne pensez pas
Que nulle (autre) a pouvoir
Sur moi, que vous seulement
Qu'adès sans tricherie
Chierie
Vous ay et humblement

Tous les jours de ma vie
Servie
Sans villain pensement.

Helas ! et je mendie
D'esperance et d'aïe ;
Dont ma joie est fenie,
Se pité ne vous en prent.
(et songez) Que toujours sans tricherie
Chérie
(je) vous ai humblement

Tous les jours de ma vie
Servie
Sans viles arrière-pensées.

Hélas ! Et je mendie
L’espoir d’un réconfort
Et ma joie va s’éteindre
Si vous ne me prenez en pitié
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour dieu ne pensés mie
Que nulle ait signorie
Seur moy fors vous seulement.
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour (l’amour de) Dieu, ne pensez pas
Que nulle (autre) a pouvoir
Sur moi, que vous seulement
Mais vo douce maistrie
Maistrie
Mon cuer si durement

Qu'elle le contralie
Et lie
En amour tellement

Qu'il n'a de riens envie
Fors d'estre en vo baillie ;
Et se ne li ottrie
Vos cuers nul aligement.
Mais votre douce domination
Domine
Mon cœur si durement

Qu'elle le contrarie
Et le lie
En amour grandement

Qu'il n'a d’autre envie
Que d’être à votre merci ;
Et ne (m') octroie,
Votre cœur, aucun soulagement.
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour dieu ne pensés mie
Que nulle ait signorie
Seur moy fors vous seulement.
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour (l’amour de) Dieu, ne pensez pas
Que nulle (autre) a pouvoir
Sur moi, que vous seulement
Et quant ma maladie
Garie
Ne sera nullement

Sans vous, douce anemie,
Qui lie
Estes de mon tourment,

A jointes mains deprie
Vo cuer, puis qu'il m'oublie,
Que temprement m'ocie,
Car trop langui longuement.
Et ma maladie
Guérie
Jamais ne sera

Sans vous, douce ennemie,
Qui vous régalez
de mon tourment.

À mains jointes, je prie
Votre cœur, puisqu'il m'oublie,
Qu’il me tue, par pitié,
Car il a trop longuement langui.
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour dieu ne pensés mie
Que nulle ait signorie
Seur moy fors vous seulement.
Refrain :
Douce dame jolie,
Pour (l’amour de) Dieu, ne pensez pas
Que nulle (autre) a pouvoir
Sur moi, que vous seulement


Ouvrons la bible du diable pour voir comment elle est concue.
Let’s open the devil’s bible to see how it works.




Au sujet de Carmina Burana, un vol pur et simple de codex.
About Carmina Burana a simple theft of codex








Il n’y a pas que le texte qui ait été vole par Carmina Burana. Regardez l’origine de cette image qui appartient au codex Rustici, et qui prend un aspect satanic chez Carmina Burnana. En lieu de la traduction qui vous est habituellement proposé pour Carmina Burana, essayez la traduction suivante : Carmin brulé, et vous verrez que tout s’éclairera :
It‘s not only the text that has been stolen by Carmina Burana. Look at the origin of this picture which belongs to the Codex Rustici which takes a satanic aspect with Carmina Burana. In place of the translation that is usually proposed to you for Carmina Burana, try this one : Burnt crimson, and everything will make sense






Anne de Bretagne telle que représentée dans ses grandes heures
Anne de Bretagne as represented in her great hours







La reine de la fortune
The queen of fortuna




Les licornes, et si vous y regardez attentivement, vous y verrez un ange prisonnier, un pilier de la bâtisse qui manque, et le deuxième sur le point d’être retirée. Lisez ce que j’ai écrit sur notre assassinat a Louis et a moi.
The unicornes, and if you look carefully, you will see an angel prisoner, a pilar of the structure that is missing, and another one about to be removed. Read what I wrote about our assassination, Louis and I.






D’où la naissance du conte de fée la Belle au bois dormant dont je vous parle également ici :
The origin of the fairy tale « sleeping beauty’ I told you about here:







S’il est un amour eternal, il est celui la.
If there is an eternal love, it is this one.

Mon Louis





Et Moi.





Au dela du temps…
Beyond time….





A présent sur terre, et voyons qui nous spolie ce jour en utilisant nos coeurs et nos espoirs, et en se faisant passer pour nous dans la manipulation des inconscients….
Now on earth, let’s see who steal us using our hearts and our hopes, and by pretending to be us in the manipulation of the unconscious…




Lisez ce que j’ai écrit sur Jean Luc Melenchon
Read what I wrote about Jean Luc Melenchon






Andre Rieu





Andre Manoukian





Lisez ce que j’ai ecrit au sujet de Manoukian

Read what I wrote about Manoukian








Carmen Monarch






Lisez ici ce que j’ai ecrit au sujet de Laam

Read here what I wrote about Laam



Luc Plamandon et Laam







Laam naturelle







Myriam El Khomri




Carmen Monarch





Lisez ce que j’ai ecrit ici au sujet de l’autre pute:
Read here what I wrote about the other whore:

Arian de Rothschild







Ashley Graham






Carmen Monarch






Marlene Schiappa







Carmen Monarch




Naomi Klein et sa doctrine du choc
Naomi Klein and her shoc doctrine






No comments:

Post a Comment